La mascarade des élections

Cette campagne pour les élections présidentielles touche à sa fin et le moins qu’on puisse dire c’est qu’on a hâte. Cette campagne a été un concentré de bullshit pur jus.

Bullshit

Qu’a donc fait le peuple français pour avoir droit à une campagne si pitoyable (à part faire des grèves hein Trollface). Eh bien rien, et c’est peut-être justement là le problème. Cette campagne n’a eu aucun fond, une forme plus que douteuse et des protagonistes qui font peur, enfin bref le cocktail parfait pour un midnight movie.

Première chose assez extra-ordinaire d’une manière globale c’est l’apparition d’un certain « fanboy-isme » auprès des hommes politiques les plus charismatique sans prendre en compte nombre de leurs travers (par exemple: Sarkozy, Mélenchon, Cheminade ). Entendre ou lire qu’il y a une chance qu’un homme politique ait reçu une énorme somme d’argent de la part d’un dictateur qu’il a fait tuer et lire comme réponse: « Tous les partis se financent comme ça, pas besoin de s’exciter pour rien », c’est assez surprenant et inquiétant. Idem au sujet d’hommes politiques qui changent d’avis très rapidement en fonction des pressions qu’ils subissent sans même sauver les apparences, ou encore la publication de photos « compromettantes » à quelques jours du scrutin sans observer l’inquiétude de ces fanboys ni même une recherche d’explications. C’est un peu Lamentable.

Autre point important, l’expression « diviser pour mieux régner » n’a jamais été autant au goût du jour. Un certain candidat dont le nom commence par un s n’a eu de cesse durant cette campagne d’opposer les français, et les « étrangers » qui sont en France en faisant de la catégorisation par religion, origine ou nationalité. Ça n’est pas acceptable. C’est fascisant. Ça pue la lèche de l’extrême-droite, la chasse aux voix à outrance, la dégeulassitude. Dans un pays comme le nôtre ce genre d’énergumène ne devrait même pas pouvoir se présenter. Oui, c’est vrai, ce pays a des racines et des origines liées à la chrétienté, est-ce nécessaire de l’inscrire dans la constitution ? Chasse aux chrétiens, je n’ai jamais été chassé, poursuivi ou inquiété à cause de ma religion. Certains tentent de dresser un mur entre les français à l’heure où tout le peuple se doit d’être rassemblé autour d’un vrai projet, comme celui présenté par … personne. Oui, et je ne démords pas: aucun candidat au second tour ne possède de vrai projet viable. Il serait peut-être temps de s’y mettre, l’échéance c’est dimanche. En tout cas, ce chat a un plan lui.

La peur a probablement été un élément clé de cette campagne. Comme l’a si bien dit le Grand Moff Tarkin: « c’est la peur qui bâillonnera les systèmes séditieux ». L’objectif ici semble être le même: planter la graine de la peur pour ouvrir la moisson des électeurs. Cette façon de faire mène indéniablement et de façon certaine à une fracture totale entre les habitants de ce pays et aussi à une forme d’extrémisme. Comment avons nous pu en arriver là ? Le pays des droits de l’Homme n’est-il qu’un vague souvenir d’un temps maintenant révolu ? Sommes nous le pays de l’extrémisme ? De la censure ?

La presse prise à partie, c’est le début de la fin de la démocratie. Dites bonjour à la restriction des libertés, à la presse d’État, à la pensée unique. Lorsque des journalistes sont pris à partis c’est quelque chose de -très- grave, surtout lors de meeting politiques après des invectives prononcées par des candidats.

Un des candidats trempe dans des affaires affreuses, a contribué à la réduction des libertés et à la censure, s’est couché devant les marchés et passe pour le bouffon français. L’autre présente un programme économique jugé catastrophique, est une vrai girouette, et a moins de charisme que la touche « Arrêt défil » de mon clavier. Tous deux semblent être pilotés par les marchés et semblent aisément se coucher devant les financiers. Ça promet.

Je ne vais pas écrire une conclusion du style: « c’est pas bien » ou « Il faut aller voter », faites ce que vous voulez, mais à mes yeux il n’y a que l’illusion d’un choix car le système en place est parti pour perdurer encore longtemps.

___________________________________________________

Lamb of God – A Devil In God’s Country

Lamb Of God – In Defense Of Our Good Name

Hatebreed – Your mistake

Hatebreed – I Will Be Heard

Hatebreed – Straight to Your Face

Judas Priest – Breaking The Law

Judas Priest – Painkiller

Judas Priest – A Touch Of Evil

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s